AZUMI SETODA

UN RYOKAN NEW AGE

By: Mário de Castro

ADRIAN ZECHA & NARU DEVELOPMENTS

C’est le grand retour sur la scène hôtelière d’Adrian Zecha, le créateur de la chaîne de sublimes retraites Aman Resorts, cet Indonésien hors-pair pour qui le premier luxe est en effet l’espace. Ce polyglotte raffiné vient de s’associer au groupe japonais Naru Developments pour redonner une nouvelle vie à un ryokan situé à Ikuchijima, une petite île tranquille de la mer intérieure de Seto qui se trouve à la croisée des routes et des temps, surnommée la « Méditerranée du Japon ».

Azumi Setoda est ancrée dans un complexe résidentiel japonais vieux de 140 ans qui a été soigneusement restauré par l’architecte Shiro Miura, basé à Kyoto. Cet expert en résidences privées, formé au style sukiya de l’architecture japonaise, a voulu réinventer un nouvel âge des ryokan. Entre espaces ouverts et isolés, Azumi est défini par une version non conventionnelle de la traditionnelle kakine (clôture) en cèdre pour mieux circuler entre intérieurs et jardin.

Côté salle à manger, on admire les tables communes pour les invités et à l’Azumaya, une salle de jardin polyvalente calme, on retrouve un espace pour la méditation isolée. Chaque suite dispose de son propre jardin ou balcon privé avec une vue unique sur le kakine, conçu par les architectes paysagistes de WA-SO. Toute la construction est à base de matériaux naturels locaux (principalement du cyprès japonais non fini).

Au restaurant de l’Azumi Setoda l’équipe définit le menu comme une cuisine de l’âme entre oranges, clémentines et yuzus -la star des assiettes gastronomiques. La côte de la mer de Seto, qui bénéficie d’un climat presque méditerranéen, est aussi réputée pour ses agrumes, sans oublier les poissons et fruits de mer.

Au bain yubune, conçu par Shiro Miura, situé en face d’Azumi Setoda, les clients sont accueillis dans le bâtiment par une tablette portant la devise des propriétaires d’origine, la famille Horiuchi, «New Day, New Wind». L’artiste japonaise Mai Miyake a choisi de représenter le paysage de l’île et la riche vie océanique de Setouchi à travers des peintures murales et a dessiné au sol et pour le bain des carrelages en dégradés de bleus. Le yubune accueille aussi le public au-delà des invités ryokan.

Azumi se trouve sur Shiomachi Shotengai, une rue du marché local qui s’étend du port de Setoda au temple de Kosanji. Autrefois considéré comme l’entrée de l’île, ce port accueillait jusqu’à 10 000 personnes par jour, un défi que l’équipe d’Azumi espère pouvoir relever.

À Azumi Setoda on peut visiter des temples zen, faire du cyclisme panoramique, partir à la pêche ou en croisière au coucher du soleil ou encore suivre des cours de cuisine…

 

www.azumi.co

 

Share