TRITON SUBPHOTIQUE

RETURN OF ABYSS

Triton Subphotique : Return of abyss

 

Nous avons eu le plaisir de découvrir la Triton Subphotique. Digne héritière de la Triton Spirotechnique, plongeuse française mythique qui lors de sa commercialisation en 1963 était plus cher qu’une Rolex Submariner.
Elle reprend les codes du design de son aïeule la rendant unique :  protège-couronne articulé, couronne à midi, et typographie spécifique sur la lunette. Le résultat est superbe.
Pourquoi le nom Subphotique me direz-vous? Elle peut désormais descendre à 500 mètres de profondeur, et devient donc « subphotique » étant un néologisme pour désigner la zone au-dessous de laquelle la lumière disparaît totalement sous l’eau – au-delà des 200 mètres de profondeur.
Merci à Jean Sébastien Coste et Philippe Friedmann d’avoir fait rennaître cette icône faisant partie intégrante de l’histoire horlogère et de la découverte des fonds marins.

TEXTE & PHOTOGRAPHIES  ÉDOUARD BIERRY
Share