« SYLVAIN ROY ROI DU DIAMANT »

PHOTOGRAPHIE ÉDOUARD BIERRY

RENCONTRE AVEC SYLVAIN ROY

by OLIVIER DESCOINS

C’est à deux pas de la place Vendôme, dans ses bureaux de la rue de la Paix que m’a donné rendez-vous le joaillier créateur Sylvain Roy afin que je puisse découvrir la première collection de bijoux de sa toute jeune marque « Sweet Paris ».
Sylvain Roy, roi du diamant ?
J’ai hâte de découvrir cette collection.
Je sonne, il ouvre lui-même la porte de son antre.
De part et d’autres du bureau, on peut admirer des bagues, des bracelets fins, des boucles en diamants… Et pas n’importe quelles pierres…
Des diamants blancs d’une qualité exceptionnelle souvent mélangés à de l’or gris mais aussi à de l’or rose.
Très élégant dans sa veste tartan ajustée, son pantalon slim, ses chaussures fines et sa boucle de ceinture siglée, on sent tout de suite que l’homme a le sens du détail.
Les cheveux courts et l’œil bleu, il a quelque chose de Daniel Craig façon James Bond.
Un brin énigmatique et presque timide, ses yeux s’illuminent et devient plus loquace lorsqu’il parle de ses créations.
« Je me réveille souvent en pleine nuit pour dessiner un modèle »
Vu le nombre de pièces de sa toute première collection, on espère que Sylvain a dessiné un peu le jour quand même…
Evoluant dans le milieu du diamant depuis plus de 25 ans, le créateur a lancé « Sweet Paris » avec la complicité du groupe Facet, leader diamantaire mais également fabricant.
Distribué dans près de 6O points de vente dont 40 en France (on peut notamment le retrouver au Printemps), la collection de Sylvain Roy est un véritable hommage aux diamants de forme qu’il utilise pour créer des pièces surprenantes et l’on retrouve ses diamants taille « navette », « poire » et « princesse » dans un grand nombre de bijoux.
Pendant qu’il me raconte comment il a eu l’idée de mélanger ses pierres de forme à d’autres, Sylvain dessine, encore et toujours…
« Alors vous voyez la boucle d’oreilles là ? Et bien, si on lui rajoute cette petite pièce au niveau du fermoir, la boucle se transforme alors en un bijou qu’on peut porter le soir… »
Effectivement c’est malin, chic et élégant, Sylvain à le talent de saisir les besoins d’une femme moderne, d’une femme dynamique qui a envie de porter de jolies pierres, à des prix raisonnables mais aussi des bijoux qui s’adaptent à son mode de vie.
J’ai la chance d’avoir le dessin, l’histoire et la pièce réelle sous les yeux…
Je remarque pendant qu’il dessine, un petit bracelet très discret en diamants noirs autour de son poignet gauche…
Je me dis que peut-être un jour, une collection, pour nous les hommes, verra le jour…
« Pas pour le moment, mais c’est vrai que c’est dans un coin de ma tête »
Ouf, je vais m’accrocher à cet espoir en patientant…
Il n ‘ y pas de raison que les « diamonds » soient uniquement pour les « girl’s best friend ».
Sylvain nous offre, avec cette collection, sa propre redéfinition du luxe d’aujourd’hui.
Un style épuré, simple et doux qui fait de cette collection, une collection intemporelle qui traversera probablement les modes tant elle est simple, raffinée et authentique.
C’est toute la magie de notre James Bond du diamant que de revisiter les classiques du  bijou afin de créer des pièces plus modernes et un poil plus décalées.
« Et créer ainsi des bijoux plus sexy »
La température monte dans le bureau !
Et oui, Sylvain veut des pièces « sexy » pour des femmes « trendy » qui affirment leur style…
Et qui mieux que James Bond sait que les diamants quoi qu’il arrive, sont éternels…

http://www.sweetparis.fr/sweet-paris

Texte Olivier Descoins

Facebook
Facebook
17k
34k