NATACHA DASSAULT, NOT A GALLERY

Souriante, affable, communicante, la belle blonde, épouse d’Olivier Dassault ne cache jamais son naturel et croque la vie à pleines dents. La belle slave qui a grandi en Normandie affiche son penchant pour l’art qu’elle cultive depuis son adolescence et auprès de sa mère artiste-peintre et de son père mécène avisé. Être femme galeriste dans un monde majoritairement masculin entre artistes, marchands et collectionneurs, n’a pas du tout effrayé Natacha Dassault. C’est en s’inspirant de la plate-forme mondiale de l’industrie de la mode, Not Just A Label, qui officie aussi en tant que salle d’exposition virtuelle et rassemble une communauté en ligne basée à Londres et à Los Angeles qui connecte les créateurs indépendants aux consommateurs de multiples façons, que Natacha et Olivier Dassault ont opté pour l’appellation NAG (NOT A GALLERY). Idéalement située à quelques mètres de la Place Victor Hugo, à Paris, dans une maison sur cour pavée, au cœur d’anciennes écuries et garages  restaurés dans un immeuble haussmannien de la fin du XIXème siècle. La propriété a été construite pour le Comte Pillet-Will. « Je voulais donner une image de la galerie d’art, plus ludique, plus légère, ouverte à tous les artistes et tous publics et qui affiche les prix sans pudeur. Cette maison à étages, atypique, je l’ai meublée avec des pièces de design vintage (Galerie Stéphane Olivier) qui sont en vente, et je la transforme et rénove au fil de mes expositions. J’y organise des évènements autour du design de la cuisine et même de la danse. Mon grand souhait reste dans l’envie de porter toujours plus haut des artistes pour lesquels j’ai un coup de cœur pour leurs œuvres. Je choisis à chaque fois un univers précis et un thème pour mes expositions et je fais moi-même l’accrochage.» Natacha Dassault confesse qu’elle ne peut pas vivre autrement qu’avec l’Art, après avoir été Diplômée en Histoire de l’Art et Archéologie et fondatrice d’une agence de publicité. Peinture, sculpture, photographie, céramique, artisans d’art,  mobilier vintage et moderne se donnent rendez-vous chaque trimestre pour mettre à l’honneur des œuvres d’artistes aussi riches que variés. La liste ne cesse de s’allonger depuis l’ouverture de la galerie. «Mon souhait le plus profond c’est que les artistes que j’expose et qui ne sont pas encore reconnus, se retrouvent après mes vernissages chez d’autres galeristes renommés.» Vous avez dit ARTY ? Oui, mais NOT A GALLERY !

www.not-a-gallery.com

 

NATACHA DASSAULT, NOT A GALLERY

Olivier Dassault’s smiling, friendly, communicative and attractive wife doesn’t hide her natural appeal and embraces life to the fullest. This beautiful blond Slav, who grew up in Normandy, has a passion for art that she cultivated since her teenage years thanks to a painter mother and savvy patron-of-the-arts father. Natacha Dassault has clearly not been put off being a woman gallery owner in a predominantly male world of artists, dealers and collectors. Today with her husband, she has taken inspiration from Not Just A Label – a worldwide, virtual exhibition platform for the fashion industry based in London and Los Angeles that connects independent designers with customers online. Natacha and Olivier Dassault decided to call their space NAG (NOT A GALLERY).

 Ideally located a few steps from Place Victor Hugo in Paris, the late 19th century Haussmann building they selected, in a cobblestoned courtyard, is surrounded by old stables and restored garages. The property was originally built for Count Pillet-Will. “I wanted to convey the image of a playful, light-hearted art gallery open to all artists and publics where the prices are clearly indicated. Each floor is furnished with vintage design pieces (from Galerie Stéphane Olivier) that are for sale and I transform and renovate the space for each exhibition. I also organize events like cooking demonstrations or dance performances. My ultimate desire is to encourage artists whose work I adore. I select a specific universe and theme for each exhibition and hang the artwork myself.”

 Natacha Dassault admits that she can’t live without art, she earned an Art History and Archeology diploma and then founded her own ad agency. Painting, sculpture, photography, ceramics, artistic craftsmen, vintage and modern furniture come together every three months to feature the work of artists in a rich, varied setting. Her list has continued to grow since she opened the gallery. “My strongest desire is that the little-known artists I exhibit at my openings will be seen afterwards at other well-known galleries.” Did you say ARTY? Yes but NOT A GALLERY!

 

www.not-a-gallery.com

 

 

17k
Share
34k