HERMÈS

SPRING SUMMER 2021

By : Mário de Castro

 

Un défilé « Matières à Sensations »

Nadège Vanhee-Cybulski , directrice artistique des collections féminines d’Hermès, a conçu pour la collection printemps-été 2021, des vêtements rythmés par des références à l’univers équestre de la maison et qui moulent le corps dans une sensualité débordante. 

Nadège Vanhee-Cybulski a effectué une plongée au cœur de la maison Hermès en voulant combattre l’enfermement de ces temps de confinement. Si elle nous parle de résurrection c’est pour mieux nous dévoiler une femme qui n’a qu’une hâte, celle de vivre, évoluer et être libre de ses mouvements.

Mariant rigueur et rêve, sérieux et fantaisie, avec la même exigence de l’excellence Hermès, la femme du printemps-été 2021, séduira par ce luxe du rare et du bien fait.

On aime les lignes puristes, les ornementations à tirage limité de ses blazers masculins, les insolentes vestes de pêcheurs sans manches et les jupes taille basse en cuir d’une finesse inouïe. Les bodys échancrés laissent apparaître les hanches et les courbes du dos. Manteaux souples, cols rouleaux, robes nouées sur le côté et blousons en cachemire double-face, robes cotte de maille… des atouts pour affronter la post pandémie en douceur. Et dans ce tourbillon de la sensualité, la gamme de couleurs de cette collection atteint un raffinement très étudié : une palette de bleus clairs, de beiges solaires et poudrés, quelques teintes naturelles et des rouges vivifiants.

Ici et là des détails de boucles, du cuir tressé, les motifs familiers des carrés Hermès imprimés sur un pyjama. Pièce maîtresse de la collection, le tablier est décliné en robe droite, pantalon ou jupe à bretelles dont les découpes rappellent subtilement le H de la maison, telles les lignes d’une veste qui tombe sur une brassière.

À Hermès rien d’impossible…

www.hermes.com

Share