FIAT 500 100% ÉLECTRIQUE X KARTELL

By : Mário de Castro

Italianissima, la 500 Kartell comme on l’appelle déjà, fait couler beaucoup d’encre bleue, de Kartell. Née en 1957 à Turin, elle continue d’entretenir l’illusion que la petite Fiat s’inscrit en perpétuel renouvellement.

Icône populaire, la 500 dispose elle aussi d’un énorme capital sympathie. Évocatrice d’un âge d’or probablement fantasmé, la 500 continue d’assurer et demeure la voiture que l’on a envie de montrer, même si l’on n’est pas un as du volant.

À la Fiat 500 il lui manquait une nouvelle alliance et c’est désormais chose faite avec Kartell, l’éditeur de design italien. En 1979, Kartell – qui doit son nom et son logo à Anna Castelli Ferrieri – décroche un Compas d’or, prix attribué pour la première fois à un éditeur de design.

 

Aujourd’hui président de Kartell, Claudio Lutti déclare :

« Quand on m’a demandé de réaliser un projet pour le lancement de la nouvelle 500 électrique, j’ai accepté sans hésiter, avec beaucoup de plaisir et un brin d’émotion. C’est d’ailleurs une 500 qui accueille les visiteurs du Musée Kartell pour représenter le premier produit de notre marque, c’est-à-dire un porte-skis des années 50. La 500 a également été ma première voiture lorsque j’ai eu mon permis de conduire, elle a été la compagne des plus belles années de ma jeunesse. Cette collaboration met en avant les nombreuses affinités positives entre deux marques symboles du Made in Italy dans le monde, engagées dans le domaine de la recherche, de l’innovation, de la qualité et de la créativité. Participer au lancement de la 500 électrique signifie pour nous partager des valeurs et des stratégies visant à une nouvelle perception de la conception et de la production.(…) La 500 Kartell s’inspire du graphisme unique de la lampe Kabuki que Ferruccio Laviani a proposé comme fil conducteur de l’identité de la nouvelle voiture. Ses détails uniques reprennent la texture de notre lampe et deviennent des éléments spéciaux de l’automobile. Le bleu est une couleur à l’identité forte qui s’inspire d’une palette déjà utilisée par Kartell. C’est un projet que l’on doit interpréter comme un nouveau concept de mobilité et de design. Il s’agit d’une belle expérience qui suscite des émotions. »

La Fondazione Altagamma garant de l’excellence du savoir-faire Made in Italy et son président Matteo Lunelli, a inscrit cette collaboration entre la Fiat 500 et Kartell dans une démarche de protection de la planète et de la durabilité. Avec Armani et Bulgari, les recettes des trois voitures vendues aux enchères seront reversées à l’une des organisations écologiques de l’acteur Leonardo Di Caprio, actuel ambassadeur de la nouvelle 500 électrique.

www.kartell.com
www.fiat.fr
www.altagamma.it

.

Share