TAN GUO CUIHUA JEWELLERY

By : Mário de Castro

CUIHUA JEWELLERY continue de traverser les siècles depuis sa création en 1895 et conforte sa place de premier fournisseur de la Cour Impériale de Chine. Par ailleurs, autre fait d’importance, CUIHUA est la seule maison de joaillerie installée dans l’enceinte du Palais Impérial à Pékin.

Yitan Guo, vous êtes la dynamique directrice artistique de CUIHUA Joaillerie et vous aimez préserver les techniques ancestrales de cette grande maison chinoise ? 

L’histoire de CUIHUA remonte à 1895. Depuis plus de 125 ans, cette maison chinoise est une véritable institution. Cuihua demeure toujours très attachée à son héritage mais se tourne vers la création de merveilleuses pièces artisanales en filigrane, trésors du patrimoine chinois. Bijoux, sacs du soir, accessoires, vêtements et objets d’art… Cuihua, joaillier et orfèvre, recèle de vrais objets d’art empreints d’une poésie si chère au pays du soleil levant.

La filigrane, c’est une technique très intéressante que j’utilise sur des modèles de bijouterie avec des designs moulés sur les nouvelles technologies. J’aime beaucoup adapter ces dessins en filigrane à mes créations de couture. Depuis ma jeunesse, j’ai été attirée par le dessin de mode et de bijoux et aujourd’hui je me sens très heureuse de pouvoir réaliser ce travail pour Cuihua.

Parlez-moi de vos collections de haute couture ?

Cette année encore, je vais continuer de lancer mes collections de vêtements à thème qui subliment, selon moi, le meilleur de la mode chinoise ‘stylisé’. Je cherche à intégrer des accessoires qui se marient avec ces vêtements, en mettant à l’honneur le charme discret des femmes orientales. En ces temps de pandémie, nous avons dû nous adapter à un nouveau cycle de production. Notre détermination reste intacte. Je veux continuer à créer des vêtements de luxe autant pour les femmes urbaines qui travaillent mais aussi pour des robes de cocktail et soirée.

En tant que femme et en tant que chinoise, comment ressentez-vous la Chine d’aujourd’hui et quel avenir présagez-vous pour l’expansion de votre pays ?

J’adore vivre en Chine. La Chine d’aujourd’hui est plus que jamais attentive à sa culture et à la valorisation de sa créativité et de son design. Pour nous designers, cela se traduit par davantage de possibilités de pouvoir s’exprimer et de développer de nouveaux challenges. Actuellement, et grâce à la réhabilitation de l’esprit artisanal de notre héritage culturel chinois et du made in China, on est stimulés pour mettre en valeur et faire connaître au monde notre patrimoine artistique. Notre champ des possibilités s’est agrandi et l’on se sent plus libres et ouverts à des métiers de l’artisanat que l’on ne soupçonnait pas pouvoir diversifier, auparavant.

Que signifie pour vous le mot ‘luxe’ ?

Le luxe pour moi va au-delà des simples questions matérielles. Il représente la possibilité de pouvoir donner vie à mes envies et à la réalisation de mes rêves. Pour nous designers, l’occasion est unique de pouvoir atteindre nos objectifs et de pouvoir aider d’autres créateurs à acquérir une certaine notoriété et une qualité de vie matérielle et spirituelle. C’est dans la liberté de la création que réside le vrai luxe.

Qu’aimez-vous de Paris et de la France ?

J’aime l’atmosphère artistique de la France et de Paris. J’adore la magie de l’art du maquillage, la haute couture et le vrai chic des femmes françaises. Pardon, je ne voudrais pas oublier les hommes français qui ont aussi beaucoup de charme.

New design 2020

Bag Cuihua with Victoria Silvstedt

Share